Auteurs experts

Marketing Solutions Picture
Marketing Solutions
Informations actives : 1
Gil Gruber Picture
Gil Gruber
Informations actives : 1
Krikovszky Jozsef Picture
Krikovszky Jozsef
Informations actives : 1
cedric pei Picture
cedric pei
Informations actives : 12
Nicola Hieber Picture
Nicola Hieber
Informations actives : 1
Fabrizio Pivari Picture
Fabrizio Pivari
Informations actives : 5
Sarah Jayne Picture
Sarah Jayne
Informations actives : 1
Marie Fiorin Picture
Marie Fiorin
Informations actives : 3
Anita Van Wallinga Picture
Anita Van Wallinga
Informations actives : 2
Patios Clotures Picture
Patios Clotures
Informations actives : 1
Demenager Ailleurs Picture
Demenager Ailleurs
Informations actives : 1

Les mésaventures de Winamax en France.

Winamax est la plateforme de Poker leader en France, le site a dépassé le million d’inscrit au cours de l’année passée. Plus de 300 000 d’entre eux sont des joueurs en mode « réel ». Winamax dont l’un des actionnaires n’est autre que Patrick Bruel, est soupçonné d’avoir organiser des tournois de poker avec de l’argent provenant de comptes au Luxembourg.
cedric pei Picture
de: cedric pei
Plus d'informations sur
Publié: 21/04/2012
| | | |

Winamax est la plateforme de Poker leader en France, le site a dépassé le million d’inscrit au cours de l’année passée. Plus de 300 000 d’entre eux sont des joueurs en mode « réel ». Winamax dont l’un des actionnaires n’est autre que Patrick Bruel, est soupçonné d’avoir organiser des tournois de poker avec de l’argent provenant de comptes au Luxembourg. Les services fiscaux français ont depuis la création de l’ARJEL augmenté les contrôles sur les sites de jeux en ligne. D’après le magazine l’Express ce sont plus d’un million d’euros qui sont ainsi venus alimenter les pots de table des tournois Winamax en France.

 

Au cours de ces dernières années, l’opérateur est dans le rouge. En 2010, la société avait déclarée plus de 15 millions d’euros de déficit. Les taxes de l’état français seraient les principales raisons de cette large baisse de résultat pour le groupe. Alexandre Roos, le PDG a déclaré à l’AFP que Winamax avait payé au cours de l’exercice 2011 pour 30 millions d’euros d’impôts en France.

 

Le site internet winamax.fr n’est plus disponible pour les joueurs belges depuis la fin mars 2012. La Commission des Jeux Belge a en effet décidé de mettre sur liste noire l’opérateur.  Un casino belge en ligne ou un site de poker ont uniquement le droit d’exercer si les casinotiers disposent d’établissements « réels » sur le territoire.  Contourner cette décision pour les belges pourra valoir une amende à tout contrevenant. Patrick Bruel, faisait de la publicité à partir de 2006 pour Winamax, c’est à dire avant sont homologation officielle sur le territoire français. Le groupe fut domicilié aux Iles Vierges puis au Luxembourg.

 

Winamax, sponsor de l’équipe du PSG pourrait également perdre cette exposition médiatique. Le journal Le Parisien paru le 4 avril 2012, révélait en effet que les propriétaires Qataris du Club ne voyaient pas d’un bon œil le faible montant de ce contrat de sponsoring. Winamax reverse environ 20 millions d’euros par an au club parisien.

 

L’opérateur de poker en ligne français a donc de quoi s’inquiéter. Des ennuis fiscaux et peut-être judiciaires pourraient coûter cher à la société et l’intégrité de la licence d’exercice octroyée par l’état pourrait dans le pire des cas être remise en cause. La couverture médiatique du groupe devra probablement elle aussi être revu. Ces évènements annonceraient-il le début de la fin ?

Liens supplémentaires